Notre soutien inconditionnel à la CFDT

25 avril 2010

C’est avec une joie non contenue que nous apprenons ce week-end la position ambitieuse de la CFDT sur la réforme des retraites. Voici la dépêche Reuters par laquelle la bonne nouvelle est arrivée.

PARIS (Reuters) – La CFDT n’exclut pas l’allongement de la durée de cotisation pour financer les retraites en France mais tranchera lors de son congrès en juin, a dit dimanche son secrétaire général François Chérèque. […]

Le livre culte de toute une génération.

L’allongement de la durée de cotisation « est un débat. A notre congrès, on pose ce débat-là à nos militants, donc la CFDT n’exclut pas ce principe-là », a dit François Chérèque lors du « Grand rendez-vous » d’Europe 1. […]

En 2003, le soutien de François Chérèque à la réforme des retraites de François Fillon avait provoqué un exode des militants de la CFDT. Cette fois, le syndicat n’arrêtera pas sa position avant d’avoir consulté les adhérents lors de son congrès, du 7 au 11 juin à Tours. […]

« J’ai toujours dit qu’un acquis social pouvait évoluer (…) On peut garder ces 60 ans mais avec une grande souplesse de choix individuels », a-t-il dit. […]

Interrogé sur la réforme des retraites des fonctionnaires, François Chérèque a répondu: « S’il y a des efforts qui sont faits sur cette réforme, ce sera à faire de manière équitable dans le public et le privé. » […]

Le Syndicat Pouet-Pouet ne peut que soutenir la CFDT dans cette courageuse compromission avec le patronat et le gouvernement. C’est dans le même élan que nous appelons les Français désireux de réformer en profondeur notre vieux pays, à défiler massivement le 1er mai* sous nos bannières.

* Samedi férié fort heureusement.

Arrêtez le lynchage, Luc Lacombe est innocent

21 avril 2010

Certains l’avaient enterrés un peu vite, non le Syndicat Pouet-Pouet n’est pas mort. La preuve, il vient de renaître après une année d’inactivité. D’inactivité ? En surface seulement, car le SPP a passé son année à fomenter de mauvais coups, qu’il assènera bientôt aux mouvements sociaux, en scellant des pactes diaboliques avec les centrales syndicales.

Alain Madelin lui aurait tout appris !

Le SPP s’est d’ailleurs élargi et j’annonce notre nouvelle recrue, Luc Lacombe ! Ce jeune homme prometteur est voué à un grand avenir, muni de son Master 2 Contrôle et Pilotage. Un avenir aéronautique ? Non, vous n’y êtes pas, un avenir po-li-ti-que ! Car ce sympathisant de qui-vous-savez, proche des idées d’Alternative libérale et du cercle très sélect des fidèles lefebvriens, diffuse ses idées sur un blog très en vue actuellement sur la place de Paris. Jean-François Copé lorgnerait sur cet esprit vif pour composer son gouvernement en 2017.

Dans un article sobrement intitulé « Sarkozy : « Ne touchez pas au bouclier fiscal »« , notre jeune apprenti met les choses au clair. Les riches, « forces vives de la nation » ne doivent pas payer l’impôt. Seul le Tiers Etat, qui profite des terres chèrement gagnées par les Nobles pour cultiver leurs choux, doivent verser une partie de son salaire à ses protecteurs. Nous attendons avec impatience un article sur la réforme des retraites !

Traversant vents et marées, ragots et rumeurs, le vaillant Luc Lacombe trace sa route. C’est un think tank à lui tout seul. Nous sommes fiers de le compter parmi nous !


Suivez nos consignes le 1er mai

28 avril 2009

A tous ceux et celles qui vont manifester,

chereque-valet1D’abord merci d’avoir rangé votre colère au placard pendant 6 semaines depuis le 19 mars. Nous comptons sur vous pour continuer ainsi à n’exprimer votre mécontentement que lorsque nous vous le dirons et seulement de la manière dont nous vous dirons de le faire.

C’est pourquoi nous vous donnons pour la manifestation qui vient les instructions suivantes :

Manifestez paisiblement sous les bannières respectives de vos organisations et méfiez vous des individus sans étiquette. Ne répétez que les slogans lancés par nos sonos. Ne dites surtout pas : « Casse toi pauv’con et emmène tes potes » !

Ne cédez pas aux provocations. Si la police vous tape dessus, tendez l’autre joue. N’allez pas vous faire prendre pour des casseurs et, par dessus, discréditer le mouvement.

Dès que l’ordre de dispersion sera donné, rentrez chez vous et allumez la télé pour admirer combien nous étions nombreux, avec un peu de chance, vous vous verrez deux secondes aux infos.

Dites vous que « ça va les faire réfléchir » et patientez encore quelques mois avant d’admettre qu’ils s’en foutent complètement et continuent à vous chier dessus.

N’allez surtout pas décider que cette manif ne devrait pas s’arrêter tant que les arrogants salopards contre qui elle est parait-il dirigée gardent leur pouvoir de nuire.

N’écoutez pas ceux qui parlent de grève générale illimitée, ce sont des agents provocateurs qui veulent nuire aux syndicats et au mouvement.

N’allez surtout pas vous organiser directement à la base afin de poursuivre et durcir le mouvement, ce n’est pas la peine, nous nous occupons de tout.

Evitez si possible de déclencher une grève, ou, si vous le faites, arrangez vous pour qu’elle ne gène pas trop votre employeur et les autorités. Evitez de troubler l’ordre qui veut que chacun reste dans sa niche sans trop tirer sur sa laisse.

Faites nous confiance.

Soyez réalistes.

CFDT, CGT, FO, CGC, CFTC, Ministère de l’emploi et de l’intérieur, TF1 et chaînes complémentaires associées illimited.


Joyeux débarquement sur le site du SPP

14 mars 2009

Bonjour et bienvenue sur le site du Syndicat-Pouet-Pouet (SPP), l’original,

Lutter ou subir

Si vous débarquez sur ce site, c’est que vous avez cliqué sur un lien déposé sur un de nos modestes commentaires, postés un peu partout sur la toile. Rassurez-vous, vous ne courrez aucun risque ! Oserions-nous prétendre que vous êtes entre de bonnes mains ? Nous n’irons pas jusque là. Néanmoins, ce site n’inoculera aucun virus dans votre système, c’est déjà ça de pris. De plus, il n’est pas à but lucratif, mais plutôt à but revendicatif (et récréatif ?).

Vous n’y comprenez pas grand chose ? Nous non plus. Par exemple, saurez-vous nous expliquer quel est l’intérêt pour des syndicats, de déclencher des grèves sans lendemain ? Au moins au SPP nous sommes francs, la grève non-reconductible (de façon illimitée) est la solution pour ne pas avoir satisfaction sur nos revendications. Regardez les universitaires, ils risquent de mettre très en difficulté le gouverne-ment avec leur grève illimitée ! Regardez les citoyens d’Outre-mer, notamment en Guadeloupe, Martinique, bientôt Réunion et Guyane, certains griefs sont désormais satisfaits mais ils gardent de la détermination pour aller plus loin !

Le 19 mars prochain, le SPP, avec ses dévoués adhérents et sympathisants, manifestera  dans le plus beau vacarme, pour demander la non-reconduction immédiate de la grève générale. Sans rien faire le 29 janvier, notre lobby a obtenu un succès non négligeable. Passons à la vitesse supérieure avant qu’il ne soit trop tard. Démontrons aux syndicats, aux manifestants et à la presse, que reconduire la grève serait une erreur, puisqu’elle mettrait dans les plus grandes difficultés le gouverne-ment du petit monarque et de sa cour.

Si vous êtes convaincus du bien fondé de cette opération spéciale, n’hésitez pas à adhérer (au cas où vous voudriez l’organiser chez vous ou simplement prendre contact), mais surtout parlez-en autour de vous (« t’a vu la nouvelle opé’ du SPP, ils sont vraiment dans le vrai, moi je les rejoins et toi ?, etc. »). Jamais nous ne réussirons seuls à quadriller l’infini territoire que représente le net, mais si vous nous prêtez main forte, nous pourrons en conquérir une petite partie.

PS : les webmasters compréhensifs ayant eut l’amabilité de ne pas supprimer nos messages reçoivent notre bénédiction ad vitam eternam, ainsi qu’un lien vers leur site dans notre liste d’amis.

PS² : Le site est mis à jour régulièrement, mais pour s’en rendre compte et lire les nouveaux billets, il faut descendre un peu sous ce message ! Par exemple pour découvrir le concours de slogans et le concours de vidéos !

« Lutter ou subir, il faut choisir ! », nous avons choisi, et vous ?


Vidéos bonus sur le 19 mars !

13 mars 2009

Depuis que la fabuleuse liste des 6 vidéos choisies pour le concours du SPP est close, d’autres vidéos ont été mises en ligne. Retrouvez la liste complète dans ce billet. N’oubliez pas les 6 premières vidéos et de participer au scrutin.

Les 6 vidéos du concours accessibles en cliquant sur moi

Des vidéos de syndicats pouet-pouet, des vidéos de particuliers étonnantes, des vidéos humoristiques et militantes. Il y en a pour tous les goûts. Jamais un événement de ce type n’avait entraîné ce genre de déchaînements créatifs. Et ce n’est pas encore fini, vous serez certainement nombreux à filmer vos exploits le 19 mars (et après ?) dans la rue ou dans d’autres lieux. Envoyez-nous les liens vers vos vidéos !


« Sommet social » à l’Elysée, le SPP n’en attendait pas tant!

20 février 2009

Le SPP se facilite du flot continue d’annonces médiatiques toutes plus formidables les unes que les autres.

01515380-photo-carla-bruni-sur-les-toits-de-l-elysee-dans-vanity-fairLe mercredi 18 Février 2009 avait lieu le « sommet social », la grande table ronde promise par le Président aux célèbres talonnettes, avec autour de lui les représentants des syndicats les plus exigeants du monde ; c’est à dire Bernard Thibault de la CGT (Confédération Générale de la Trahison), Jean-Claude Mailly de FO (Force Obscure) et bien entendu François Chérèque de la CFDT, notre grand concurrent en matière de syndicalisme pouet-pouet.

Bien sûr, tout le monde attendait avec impatience les mesures super-sociales de notre cher Président. Lors de cette « conférence de Yalta », entre 1,65 et 2,6 Milliards d’euros auraient été  mis sur la table. Super-Sarko à donc proposé la suppression de la première tranche d’imposition sur le revenu, d’augmenter le taux d’indemnisation du chômage partiel de 60 à 75%, de verser une prime « exceptionnelle » de 4OO ou 500 € aux chômeurs ayant travaillé  2 à 4 mois ; mais aussi, cerise sur la pièce montée, d’apporter environ 1,5 milliard d’euros à un fonds d’investissement social – allez savoir ce que cela signifie – prôné par nos chers confrères de la CFDT. Au delà de ces « grandes » mesures en direction des victimes de « la crise du siècle », d’autres réunions sont prévues dans le petit agenda en cuir de caïman du petit roi, concernant le partage des profits, auquel le MEDEF et notre chère Laurence se sont vivement opposés, l’égalité salariale homme-femme et, entre autres la modernisation du scrutin prudhommal, ce qui permettra peut-être au SPP de devenir représentatif lors des prochaines élections.

Bien évidemment, il n’est point ressorti de mesures en faveur de nos frères des DOM-TOM, où la situation s’enlise, faute à des syndicats pas assez pouet pouet, mais on s’en fout royalement, on est en métropole. Après cette grande réunion, les syndicats ont maintenu l’appel à la Grève Générale du 19 Mars, ce que nous désapprouvons totalement, car nous avons bien conscience que paralyser l’économie française toute une journée serait un désastre, et il ne faut bien sûr pas faire de vagues en attendant nos prochains rendez-vous coquins avec Sarkozy. C’est pourquoi nous ne nous battrons pas pour des augmentations de salaires,  encore moins pour une revalorisation du SMIC de 1%  3 mois à l’avance, ce qui serait une catastrophe pour nos PME, et entraînerait sûrement des centaines de milliers de licenciements dans nos multinationales adorées.

En conclusion, nous maintenons notre appel à la non-gève non-reconductible et illimitée le 19 Mars prochain.


Un slogan, sinon rien

11 février 2009

Appel à l’imagination collective ! Tous les slogans ne sont pas publicitaires, certains sont politiques.

SPP - Sous les Pavés, la PlageLe Syndicat Pouet-Pouet invite ses fidèles lecteurs à l’aider pour trouver de belles phrases et de bons mots. Vous pouvez ajouter autant de commentaires que vous voulez à ce billet avec de fines idées, ou vous rendre sur la page du matériel. Ce blog est participatif, alors lâchez-vous !

Vous pouvez détourner des publicités, des slogans de campagnes présidentielles, de mai 68…

Sachez déjà que le SPP, c’est une force à vos côtés, c’est la force syndicale, c’est le + syndical, ce sont des choix, des actes, c’est la vie à défendre, c’est être libres ensemble… Et c’est bien plus que ça !

J'entends tout mais je n'écoute rienQu’allons-nous faire de ces slogans ? Ils serviront aux artistes pour des affiches, caricatures, autocollants ou logos. Ils serviront aux écrivains pour des articles ou des tracts. Ils serviront aux manifestants pour des banderoles ou des pancartes. Ils serviront aux grapheurs pour des pochoirs. Ils serviront à embellir ce site. Ou tout simplement, ils ne serviront à rien, sauf à vous faire perdre du temps.

On peut imaginer un concours pour déterminer les meilleurs et les pires slogans, donc n’oubliez pas de noter votre vraie adresse mail. Évidemment, il n’y aura que des perdants !

Bon courage à toutes et à tous pour ce quasi-insurmontable défi.